VOIES RESPIRATOIRES

 Les huiles essentielles sont composées d'un grand nombre de molécules volatiles qui pourront être libérées dans l'atmosphère à l'aide d'un diffuseur spécialement conçu pour cela, ou transportées par la vapeur d'eau dégagée lors d'une inhalation afin de pénétrer dans l'organisme par les voies respiratoires mais aussi de stimuler l'odorat.

ATTENTION !
Attention car certaines huiles essentielles, irritantes, ne se prêtent pas à la diffusion ou à l’inhalation, sauf à être très minoritaires dans un mélange. Regardez toujours les conseils d’utilisation au préalable.

Image d'une femme prenant un bain relaxant

C'est un excellent mode d'utilisation dans les cas d'infections ORL ou broncho-pulmonaires mais il n’est pas recommandé pour les personnes asthmatiques ou allergiques, sauf avis médical.

Mélanger dans la partie basse d’un inhalateur (disponible en pharmacie) 5 à 6 gouttes d'huile(s) essentielle(s) à une cuillère à soupe d'alcool fort (alcool pharmaceutique ou cognac, armagnac, whiskey, rhum*…), puis verser dessus un quart de litre d'eau frémissante.
Il suffit alors de refermer l’inhalateur avec la partie haute et d'inhaler la vapeur dégagée.

Si vous n’avez pas d’inhalateur, vous pouvez utiliser un simple bol et vous recouvrir la tête d'une serviette, tout en laissant les yeux hors de la fumigation. Celle-ci doit durer 5 à 10 minutes et peut être renouvelée une fois.

ATTENTION !
L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération. Ne pas donner aux enfants.